La Monnaie fiduciaire, qu’est-ce que c’est ?

monnaie-fiduciaire-qu-est-ce-que-cest

Si la monnaie fiduciaire est une forme de monnaie courante, elle reste pourtant peu comprise. Elle se distingue de la monnaie scripturale par sa nature émise par une autorité centrale. Nous répondons à vos questions sur cette monnaie et vous éclairons sur son origine, ses types, ses niveaux et bien plus encore !

Monnaie fiduciaire : définition

La monnaie fiduciaire est une monnaie acceptée comme moyen d’échange parce qu’elle est soutenue par la confiance des autorités, sans avoir de valeur intrinsèque. La plupart des devises actuelles (euro, dollar, livre sterling…) sont des exemples de monnaies fiduciaires.

monnaie-fiduciaire-qu-est-ce-que-c-est

Qui est à l’origine de la monnaie fiduciaire ?

La monnaie fiduciaire remonte à l’Antiquité ! Elle consistait en des objets de valeur difficiles à transporter et diviser, tels que les métaux précieux et les perles. Pour faciliter les échanges, des objets communs comme des coquillages ou des cauris ont été utilisés, acceptés en raison de leur disponibilité et uniformité.

Au Moyen-Âge, l’utilisation de la monnaie fiduciaire s’est répandue en Europe avec l’émission de pièces de métal par les rois et gouvernements locaux. Avec le progrès technologique, ces pièces ont été remplacées par des billets émis par les gouvernements et garantis par la valeur des réserves de métaux précieux.

Vous aimerez aussi :  Quel ETF choisir ? Nos astuces pour bien investir

Les différents types de monnaie

Il y a trois types de monnaie courants. Citons la monnaie fiduciaire, il s’agit de billets et pièces émis par les banques centrales. Notons aussi la monnaie électronique, numérique ou scripturale, utilisée pour des transactions en ligne. Sans oublier la très célèbre crypto-monnaie, utilisant la blockchain pour sécuriser les transactions, dont notamment le Bitcoin, le plus connu.

Ne manquez d’ailleurs pas ces 7 erreurs à éviter lors d’un investissement dans les cryptomonnaies !

Quelle est la différence entre la monnaie fiduciaire et la monnaie scripturale ?

La monnaie fiduciaire représente la forme physique de l’argent utilisé au quotidien (pièces, billets), tandis que la monnaie scripturale est une monnaie électronique enregistrée dans des comptes bancaires et ne peut être manipulée que par des transactions électroniques.

Ce dernier type est de plus en plus présent dans nos transactions modernes, notamment par le biais de virements bancaires, paiements par carte de crédit/débit et autres moyens électroniques.

Quelles sont les monnaies fiduciaires ?

Les monnaies fiduciaires sont des pièces et billets physiques, propres à chaque pays. Leur valeur est garantie par le gouvernement. Elles ne sont plus liées à l’or ou à d’autres autres actifs de valeur, mais sont plutôt soutenues par la confiance des citoyens.

Les niveaux de monnaie fiduciaire

Un niveau élevé de monnaie fiduciaire peut avoir des impacts sur l’inflation, les taux d’intérêt et la croissance économique. Une hausse peut entraîner une hausse de l’inflation et une baisse des taux d’intérêt, mais peut aussi stimuler la croissance économique et créer des bulles spéculatives.

Vous aimerez aussi :  Pourquoi faire un rachat de crédit ?

Quels sont les avantages de la monnaie fiduciaire ?

La monnaie fiduciaire permet une plus grande flexibilité et peut être utilisée pour stocker de la valeur à long terme. Elle est bien acceptée dans la plupart des économies et gérée par les gouvernements, ce qui permet à ces derniers de contrôler l’offre de monnaie et d’influencer l’économie.

Quels sont les inconvénients de la monnaie fiduciaire ?

La monnaie fiduciaire présente des limites : elle perd de sa valeur à cause de l’inflation qui a d’ailleurs impacté le panier de course des Français, et est vulnérable aux contrefaçons. Elle engendre aussi des coûts pour les États, et ces coûts sont liés à son émission et à sa gestion. Cela explique l’utilisation de plus en plus répandue de la monnaie scripturale, celle-ci permettant d’ailleurs plus de praticité.

Laisser un commentaire