Comment obtenir un crédit immobilier sans apport pour un investissement locatif ?

investir-sans-apport

Avec l’augmentation des prix immobiliers et le faible rendement des placements bancaires, de plus en plus de personnes sont tentées par un investissement locatif pour doper leur patrimoine. Nos lecteurs nous posent souvent des questions à ce sujet : faut-il un apport personnel pour obtenir un financement sans difficultés ? Quelle est la meilleure option pour ne pas s’endetter à taux trop élevé ?

Dans cet article nous allons vous expliquer comment faire pour obtenir un crédit immobilier sans apport personnel pour un investissement locatif.

Il est important de rappeler que les banques et les organismes de prêts sont de plus en plus enclins à soutenir les individus désireux d’investir dans l’immobilier. Certaines des conditions posées par les institutions financières commencent à s’assouplir et le recours à un prêt immobilier sans apport personnel est de plus en plus fréquent pour un investissement locatif.

Dans quelles conditions peut-on bénéficier de ce type de financement ? Quels sont les frais supplémentaires à prévoir et quelles sont les meilleures options pour trouver le meilleur taux d’endettement ? On va répondre à toutes ces questions ensemble pour mieux comprendre comment monter votre projet d’investissement immobilier.

Quels sont les critères à remplir pour obtenir crédit immobilier sans apport pour un investissement immobilier ?

Dans le cas d’un investissement locatif, un emprunteur devra répondre à certains critères imposés par la banque ou l’organisme prêteur afin qu’il puisse bénéficier d’un crédit sans apport. Ainsi, pour que le projet immobilier soit accepté, l’emprunteur doit notamment remplir les conditions suivantes :

  • Disposer d’un revenu suffisant et stable. La banque vérifiera que l’emprunteur dispose de revenus suffisants et stables (fonctionnaire, salarié en CDI, professions libérales…) pour assurer le remboursement du prêt.
  • Avoir un taux d’endettement raisonnable. Les organismes prêteurs exigeront également que le futur emprunteur ait un taux d’endettement inférieur ou égal à 33% pour financer son projet. En effet, plus le taux d’endettement est faible, plus la probabilité de rembourser le prêt est élevée.
  • Avoir une bonne cote de crédit. Les banques se réfèrent à la cote de crédit pour calculer un score qui évalue la capacité et le risque de l’emprunteur à souscrire à un crédit. Une bonne cote de crédit (un surplus d’argent sur ses comptes bancaires, pas d’activité inhabituelle, etc…) est donc nécessaire pour obtenir un crédit immobilier sans apport personnel.
  • Avoir une garantie. Pour les investissements locatifs, les organismes exigeront que le futur emprunteur ait des fonds en réserve ou qu’il procure une assurance-crédit et/ou une garantie hypothécaire ou une hypothèque italienne, permettant ainsi à la banque d’être remboursée en cas de défaut de paiement.
Vous aimerez aussi :  Pourquoi faire un rachat de crédit ?

Une fois ces critères remplis, une demande de prêt peut être faite. Néanmoins, le montant exact du prêt et son taux d’intérêt ne seront connus qu’une fois que le dossier sera examiné par la banque ou l’organisme prêteur.

Quelles sont les différentes formules de financement disponibles ?

Il existe plusieurs types de financement disponible pour un crédit immobilier sans apport personnel. Chaque type d’emprunt est adapté à des projets immobiliers spécifiques et chaque formule propose des avantages et des inconvénients à prendre en compte :

  • Le prêt classique, qui offre des gains en capital tout au long du remboursement. Les taux d’intérêt varient en fonction des conditions imposées par l’organisme prêteur.
  • Le Prêt à Taux Zéro (PTZ), qui permet de financer un logement neuf ou ancien, sans apport et avec des intérêts réduits. Ce dispositif est limité à certains types de logement, mais il est très avantageux car il ne nécessite pas de rembourser les intérêts.
  • Le prêt Pinel, qui offre une subvention à l’investisseur sous forme de réduction fiscale. Ce dispositif est limité à l’achat d’un bien immobilier neuf situé dans certaines zones pour des raisons d’urbanisme. Il fait partie des avantages liés aux investissements locatifs. Prenez en compte dans vos calculs.
  • Le prêt relais, qui permet de financer un bien immobilier en vendant un autre bien. Cependant, ce type de prêt est considéré comme plus risqué car il repose sur des estimations et des hypothèses (vente du bien immobilier, estimation du bien, etc.).
condition-credit-immobilier-sans-apport

Quels frais doit-on prendre en compte lors d’un tel emprunt ?

En plus des intérêts du crédit et le montant à rembourser par l’emprunteur, il faudra également prendre en compte d’autres frais liés au prêt immobilier sans apport personnel :

  • Les frais de notaire. Ces frais sont en général compris entre 7% et 8% du prix d’achat du bien, mais ce montant peut varier en fonction du type de financement choisi.
  • Les frais d’assurance. Ce sont des frais supplémentaires qui sont exigés par l’organisme prêteur pour couvrir les risques de non-remboursement du prêt immobilier. Ces frais varient également selon le type de financement choisi et peuvent être compris entre 0,5% et 1% du montant du prêt.
Vous aimerez aussi :  Les bienfaits des noix, on vous dit tout !

Ces frais supplémentaires ajoutent un coût supplémentaire à l’emprunt et il est donc important de les prendre en compte lorsque vous faites votre calcul pour savoir si votre projet est réalisable.

Comment trouver le meilleur taux d’endettement possible ?

Le taux d’intérêt est un élément clé d’une réflexion pour obtenir le meilleur financement possible. Il est donc important de comparer les options disponibles avant de choisir la formule de financement qui convient le mieux à un projet d’investissement locatif.

Pour cela, une méthode de plus en plus répandue est de faire appel à des courtiers spécialisés. Ces professionnels disposent de tous les outils nécessaires pour comparer et négocier le meilleur taux d’intérêt auprès des différentes banques et organismes financiers. Ils peuvent également orienter les emprunteurs vers des dispositifs locatifs spécifiques ou des financements alternatifs.

investissement-locatif-sans-apport

Est-il conseillé de faire appel à des courtiers spécialisés ?

Faire appel à un courtier spécialisé peut être avantageux car il offre l’opportunité de comparer les meilleures offres du marché et de trouver un taux d’intérêt qui correspond aux besoins particuliers du client. Un courtier peut également offrir des conseils et des informations utiles sur le financement immobilier et donner un avis impartial sur le type de prêt à souscrire ou les frais supplémentaires à prendre en compte. Cependant, il est important de noter que certains courtiers demandent des frais pour leurs services.

Alors, comment se lancer dans l’investissement locatif sans apport ?

Trouver un crédit immobilier sans apport pour un investissement locatif peut sembler être une tâche compliquée, mais comme nous venons de le voir, il existe plusieurs solutions pour obtenir ce type de financement.

La première étape pour trouver le meilleur taux d’intérêt est de remplir les conditions imposées par l’organisme prêteur (revenus stables, bonne cote de crédit, etc.). Il faut également choisir la formule de financement la plus adaptée à son projet et prendre en compte tous les frais supplémentaires qui pourront éventuellement être exigés.

Enfin, il peut être avantageux de faire appel à un courtier spécialisé pour comparer les différentes options disponibles et obtenir le meilleur taux d’endettement. Avec ces quelques conseils, une personne peut trouver le financement immobilier qui lui convient et réaliser son investissement locatif rêvé.

Laisser un commentaire